A taste of Italy: pane e pomodoro

Il y a quelques semaines, j’ai été contactée via le blog par une charmante journaliste qui préparait un sujet sur la cuisine italienne et qui m’a proposé de venir me filmer pendant que je préparais des antipastis à la maison. En moins de deux, on était d’accord. Figurez-vous si j’étais ravie de partager quelques petites recettes avec elle.

Au passage, je me suis rendue compte qu’il y a plein de plats que je donne pour sous entendus parce que c’est ma culture et mon enfance, alors qu’ils font rêver bien d’étrangers. Du coup, en attendant la petite vidéo qui devrait passer sur M6 prochainement, je vais partager avec vous quelques-uns de ces plats tous simples qui me sont chers.

Commençons par le commencement, c’est à dire vous familiariser avec le baba des saveurs de la cuisine italienne, qui vont ensuite s’enrichir et se décliner à l’infini. Donc: une bonne huile d’olive extra vierge, un bon pain de campagne, de belles tomates d’été (et de l’ail, facultatif). C’est primordial que tous ces ingrédients soient de première qualité car la réussite de la recette en dépend entièrement.  Si vous avez fait de bonnes courses, vous verrez, il n’en faut pas plus pour réaliser une petite entrée très saine, riche en saveur et simplissime  (dont mes enfants raffolent): le pain à la tomate, pane e pomodoro. 

A few weeks ago a lovely journalist wrote to me via the blog in order to propose to come and film me while I prepared some simple Italian antipasti. Of course I loved the idea of sharing some recipes with her and so we rolled.

In the process I realised that there are so many dishes upon which strangers dream that I give for granted because it’s my culture and childhood souvenirs. The little video we made will soon be on the air, in the meantime I’ve decided to share with you some of these simple recipes I love.

First things first, you must get acquainted with the basics of Italian cooking. This means, the essential flavours which you will find in most dishes, like notes to a scale: good extra-virgin olive oil, a good bread loaf, ripe tomatoes (and garlic, optional). These ingredients must be of first choice because the whole recipe’s success rests upon them. The good news is that you need nothing more to make a simple, healthy and delicious starter (which my kids could eat every day): tomato bread, pane e pomodoro.

image

Tranchez votre pain de campagne assez épais – s’il est tout frais, vous pouvez le faire griller un petit peu pour que la mie soit plus ferme. Si vous aimez (on Italie, on aime!), frottez-y une gousse d’ail épluchée. Coupez vos tomates, bien mûres, en deux, enlevez les pépins et écrasez-les franchement sur le pain. La tomate doit se défaire sous vos mains et la pulpe donner une belle couleur rouge au pain. Jetez ce qui en reste. Arrosez de bon sel et d’un filet d’huile. Si vous pouvez, laisser reposer une demie heure au moins, ça n’en sera que meilleur. Et voilà…

Cut some rather thick slices of bread. If you just bought it, you may want to grill it a bit just to make it more firm. If you wish (in Italy, we do!), rub some peeled garlic. Slice your ripe tomatoes in half, take the seeds off and rub the tomato-halves vigorously on the bread. The tomatoes must fall apart and the bread become red with juice.Throw what’s left of the tomatoes away. Sparkle with good salt and a little olive oil. If you can, leave to rest, your tomato bread will only be better. That’s it…

image

Etonnez-vous: est-ce aussi simple?? Et oui, mais vous n’êtes pas obligée de le dire…

Now marvel: is it so simple?? Yes, but you don’t need to say it, do you…

Buon appetito!