Puisque c’est ainsi

Bon, bon, bon. C’est dur, je l’admets (pas seulement l’hiver, ni la grippe que je pense avoir attrapée). Ce cap-là me fait tout bizarre. D’ailleurs, j’ai failli oublier de préparer les petites cartes d’invitation. Comme acte manqué, ce n’est pas mal, moi je dis. Du coup, j’ai du m’y mettre hier entre midi et deux, et puis après le dîner, jusqu’à minuit. Mais c’était bien; il n’y a rien de mieux que le travail manuel, quand la tête gambade…

image

Heureusement que j’avais fait quelques provisions sur les dernières semaines…

image

image

Pour réaliser ces petites invitations jolies et rapides (avec thérapie manuelle annexé assurée) il vous faudra:

du papier calque (ou papier cuisson) pour le patron, des feuilles de papiers en couleur et non, un joli stylo pour écrire le texte, des touillettes en bois recouvertes de masking tape, le tout à assembler avec une bonne colle:

image

Pour l’enveloppe: juste du papier cuisson, du masking tape qui fait joli et une petite plume dans les tons:

image

   Et voila❤

image

image

2 réflexions au sujet de « Puisque c’est ainsi »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s