Des montagnes russes – On Roller Coasters

 Il y a, dans la vie d’une mère d’un pré-ado, des moments de grande joie et complicité et des moments où vous êtes  totalement à côté (c’est normal, il paraît). Il faut constamment s’interroger, s’ajuster. Très souvent, on est pile où il fallait être…quelques jours avant, parce que votre pré-ado est désormais passé à autre chose. Des montagnes russes, en somme.

Mais, dans ce parc d’attraction (qui, on me dit, ne va pas cesser de nous surprendre), il arrive de découvrir par pur hasard des îlots de paix et dialogue où l’on peut profiter de quelques instants de joie et simplicité (avant que ça ne redémarre, bien sûr). C’est ainsi que je me suis  récemment aperçue que mon pré-ado, qui se fait un point d’honneur de bouder mes gâteaux qu’il aimait tant et bien d’autres attentions, est heureux quand je lui bricole des petites choses. Je pourrais même m’avancer à dire qu’il tient beaucoup à cette preuve tangible de mon amour.

Alors, sans me poser plus de questions, dès que je peux, je lui donne rendez-vous là, dans cet espace où je sais que nous nous comprendrons. Après tout, que ce soit par le biais de mots, de douceurs, de bouts de tissus, ce qui compte vraiment est (toujours) de trouver la bonne langue pour se comprendre, n’est-ce pas.

imageLe joli tissu choisi ensemble chez Lil Weasel et des rubans fluo de la mercerie du coin / The nice fabric we bought together and some fluo thread from the local store

ImageUn petit porte monnaie/tickets de métro / A small pouch for coins and tube tickets

imageUne trousse (surprise) pour emmener le nécessaire à courrier en colo /A (surprise) letter holder to bring with him on summer camp.

photo(11)

In the life of a mom to an almost-teenager there are moments of utter joy and complicity. And others, where you’ve just lost it (seems like it’s perfectly normal). You must constantly listen and adjust. Often you are exactly where you needed to be…a few days before because your almost-teenager has already moved on to something else. All right. Sort of a roller coaster.

But, along the way, you sometimes fall accidentally upon some safe heavens where things are nice and smooth (before getting loose again, of course). I thus discovered that my own almost-teenager, who takes a stand to ignore the produce of my baking which he enjoyed so much before, as well as many other gestures, is happy when I sew something for him. I might even get ahead of myself and say that he is keen on those tangible signs of my love for him.

WIthout further questioning I’m very happy to meet him there, where I know that we will understand each other. After all, be it with words, cookies or fabric straps what really matters is always to find the right language to get across to each other, isn’t it.

***

(désolé pour l’absence de lumière de mes photos. C’est l’été mais ce jour là il semblerait que le soleil était occupé ailleurs / sorry for the poorly-lit pictures. It should be summer but it seems like the sun was busy somewhere else the other day)

 
 
 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s