This moment #3

*Ce moment-là*

Un rituel hebdomadaire, inspiré de la rubrique de SouleMama: une photo, sans commentaires. Un arrêt sur image sur un petit grand bonheur, du quotidien ou extra-ordinaire, que j’ai envie de chérir et garder hors du temps. N’hésitez pas à partager votre moment dans un commentaire pour que tous puissent le lire.

DSC_0924

*This moment*

A weekly ritual, inspired by SouleMama’s blog: a special picture, without subtitles. A unique, everyday or extra-ordinary  delight that I want to record and cherish. Don’t hesitate to share your link in a comment for all to see if you wish to join in. Cheers!

This moment #2 – 11 January 2015

*Ce moment-là*

Ce rituel hebdomadaire, inspiré de la rubrique de SouleMama comporte d’habitude une photo, sans commentaires. Un arrêt sur image sur un petit grand bonheur, du quotidien ou extra-ordinaire, que j’ai envie de chérir et garder hors du temps. Aujourd’hui, ce sera plusieurs photos et des mots, pour raconter une journée qui restera gravée pour toujours dans nos mémoires.

Après ces journées d’incrédulité et de peur, l’émerveillement. Jamais je n’avais vu autant de monde dans les rues: une véritable marée humaine à perte de vue. Mais aussi, des gens qui souriaient et se parlaient dans les rames du métro bondées au lieu de râler; qui applaudissaient les CRS et chantaient tous ensemble la Marseillaise. Comme si, face à l’épreuve, ce peuple qui est devenu un peu le mien aussi, avait (re)trouvé l’unité au lieu de la division. C’était très fort et très émouvant. C’était le 11 janvier 2015.

DSC_0917

DSC_0921

DSC_0909

DSC_0920

DSC_0907

*This moment*

This weekly ritual, inspired by SouleMama’s blog normally entails a special picture, without subtitles. A unique, everyday or extra-ordinary  delight that I want to record and cherish. This time it’s gonna be a few pics and words to describe a day which will remain in our hearts forever.

After this week’s moments of bewilderment and fear came the biggest surprise. Never had I seen so many people in the streets; it seemed like a sea of people everywhere. And they were laughing and talking in the overcrowded underground instead of quarreling, they were applauding policemen in the streets and singing the Marseillaise. As if, in the darkest hour, this people who has become a bit mine too, had found (back) unity instead of division. It was strong and deeply moving. It was Sunday 11 January 2015.

Une nuit spéciale – A special night #2

La nuit entre le 12 et le 13 décembre est une nuit spécial dans beaucoup de pays du nord et aussi dans ma famille du côté maternel: c’est la nuit où la Sainte Lucie descend du ciel et apporte des douceurs aux enfants sages.

Quelle émotion, enfant, ce coucher-la, en regardant le ciel étoilé qui n’était plus vide et obscur au dessus de nous, mais soudainement tout habité par cette présence amie. Combien d’heures passées au fond de mon lit à guetter le moindre bruit sur le balcon. A l’imaginer, elle qui remplissait nos chaussettes de dons, chaque année, sans que personne ne l’aie jamais vue. Combien d’allers-retours pipi/j’ai soif/j’ai pas sommeil, juste pour jeter un œil si elle était déjà venue. Et son âne, il pouvait donc vraiment voler? Qu’il était dur de s’endormir ce soir-la, même si on savait qu’il le fallait pour qu’elle vienne. Quelle émotion, au petit matin, en se ruant vers le salon où juste les lumières du sapin clignotaient. On cherchait des yeux et la, on les apercevait, nos chaussettes gonflées et boursouflées  de bonbons, fermées avec joli ruban rouge ou vert. Quelle joie inoubliable, de les retrouver là, encore une fois! Que c’était beau de croire en cette magie. Et puis, plus tard aussi, en comprenant que la magie était réelle dans le don et l’amour de celle qui faisait vivre cette tradition, année après année.

Comme alors, demain soir les enfants choisiront leurs chaussettes à déposer devant la cheminée (toujours les plus grandes, bien sur). Une carotte et de l’eau pour  l’âne devant la fenêtre. Ils iront se coucher et la magie opèrera, comme elle l’a toujours fait.

Mais demain soir (enfin, dès qu’elle peut), la Sainte Lucie exceptionnellement déposera aussi une chaussette garnie à la porte de celle qui l’a si longtemps aidée à rendre les enfants heureux. Parce qu’il n’est jamais trop tard pour dire merci, n’est-ce pas.

En images, quelques souvenirs d’un concert en célébration de la Sainte Lucie organisé par l’Ambassade de Suède à Paris dans la Basilique Sainte Clotilde. Quel moment magique! Les jeunes choristes ont chanté avec beaucoup de justesse et de douceur et quelle émotion quand la jeune fille qui interprétait la Sainte Lucie a rejoint le coeur apportant sa lumière, pour ensuite repartir en guidant le choeur à illuminer la nuit.  Quelle jolie symbolique! Un moment hors du temps.

Douce nuit les amis, et n’oubliez pas de regarder le ciel…

** Vous pouvez encore participer au concours de Noël! **

Vite, vite, le tirage au sort aura lieu dimanche soir.

Bonne chance!

DSC_0326

DSC_0321

DSC_0317

DSC_0341

DSC_0339

DSC_0344

DSC_0355

DSC_0357

DSC_0362

DSC_0374

The night between the 12nd and the 13th of Decembre is special to many Nordic countries and therefore to my mother’s family. It’s the night when Saint Lucy flies down from the sky and brings sweets to children who have been good.

How I loved this evening when I was a child. How sweet it was to look at the starry sky, no longer cold and empty, but full of this friendly presence. How many hours did I spend picturing her while tucked in my bed. How was she, this lady who would bring us sweets without anyone ever seing her? How long would I lie awake waiting for the slightest noise outside the window.  How many I’m thirsty/can’t sleep/must go to the toilet just to be able to glance if our stockings were already full. And her donkey, could it really fly? Oh  my, it was tough to fall asleep. Yet I knew I had to in order for her to come. How expectantly we would jump out of bed in the morning and dash to the living room where the lights of the Christmas tree would flicker in the darkness. Our eyes would scan the room for one second and there, in front of the mantelpiece, stood our stockings now (so) full of sweets and topped with a nice ribbon. How incredibly happy I was that the magic had worked once again! How good it was to believe in that magic. And later on too, realizing that the magic was in the gift and the love of the person who did carry along this tradition, year after year.  

Tonight, as we used to, my children will choose their stockings and put them in front of the mantelpiece (the biggest ones, hey, they’re not kidding either). A carrot and some water for the donkey in front of the window. They will go to bed and the magic will happen, as it always did.

But tonight (well, as soon as she can) Saint Lucia will exceptionally deliver a stocking full of sweets to that same lady who spent so many years helping her making children happy. Because it’s never too late to say thank you, isn’t it. 

Pictured above are souvenirs from a special celebration of Saint Lucia which was hosted by the Swedish Embassy in the Sainte Clothilde Basilica in Paris. The young choristers had such lovely voices and the crowed room was enchanted when the young girl playing Saint Lucia appeared in the alley bringing light with her then leading the whole choir to brighten the dark night outside. What a beautiful, timeless moment.

Sweet dreams, friends.  And don’t forget to look up at the sky…

**  You can still enter the Christmas giveaway! **

Hurry up before Sunday evening. Good luck!

This moment #49

*Ce moment-là*

Un rituel hebdomadaire, inspiré de la rubrique de SouleMama: une photo spéciale, sans (ou parfois avec) commentaires. Un arrêt sur image sur un petit grand bonheur, du quotidien ou extra-ordinaire, que j’ai envie de chérir et garder hors du temps. Si le cœur vous en dit, insérez votre lien dans un commentaire pour que tous puissent le voir.

DSC_0357

*This moment*

A weekly ritual, inspired by SouleMama’s blog. A special picture, without (or sometimes with) subtitles. A unique, everyday or extra-ordinary  delight that I want to record and cherish. If you wish to do the same, do share your link in a comment for all to see.

This moment #48

*Ce moment-là*

Un rituel hebdomadaire, inspiré de la rubrique de SouleMama: une photo spéciale, sans (ou parfois avec) commentaires. Un arrêt sur image sur un petit grand bonheur, du quotidien ou extra-ordinaire, que j’ai envie de chérir et garder hors du temps. Si le cœur vous en dit, insérez votre lien dans un commentaire pour que tous puissent le voir.

DSC_0242

*This moment*

A weekly ritual, inspired by SouleMama’s blog. A special picture, without (or sometimes with) subtitles. A unique, everyday or extra-ordinary  delight that I want to record and cherish. If you wish to do the same, do share your link in a comment for all to see.

This moment #47

*Ce moment-là*

Un rituel hebdomadaire, inspiré de la rubrique de SouleMama: une photo spéciale, sans (ou parfois avec) commentaires. Un arrêt sur image sur un petit grand bonheur, du quotidien ou extra-ordinaire, que j’ai envie de chérir et garder hors du temps. Si le cœur vous en dit, insérez votre lien dans un commentaire pour que tous puissent le voir.

DSC_0289

*This moment*

A weekly ritual, inspired by SouleMama’s blog. A special picture, without (or sometimes with) subtitles. A unique, everyday or extra-ordinary  delight that I want to record and cherish. If you wish to do the same, do share your link in a comment for all to see.

This moment #34

*Ce moment là*

Un rituel hebdomadaire, inspiré de la rubrique de SouleMama: une photo spéciale, sans (ou parfois avec) commentaires. Un arrêt sur image sur un petit grand bonheur, du quotidien ou extra-ordinaire, que j’ai envie de chérir et garder hors du temps. Si le cœur vous en dit, insérez votre lien dans un commentaire pour que tous puissent le voir.

image

*This moment*

A weekly ritual, inspired by SouleMama’s blog. A special picture, without (or sometimes with) subtitles. A unique, everyday or extra-ordinary  delight that I want to record and cherish. If you wish to do the same, do share your link in a comment for all to see.

Aux parfums de l’été

Si le soleil n’est pas forcément au rendez-vous sur Paris, quel plaisir des yeux tous ces fruits et légumes de saison: pêches, nectarines, melons, basilic, tomates, courgettes…! Depuis trois semaines, je mange presque exclusivement des légumes crus de l’Amap et des fruits bio. Je n’ai jamais passé aussi peu de temps en cuisine, pendant autant de jours. Franchement, quel plaisir. J’adore cuisiner mais, de temps en temps, ça fait du bien de pouvoir se mettre aux fourneaux seulement si et quand on en a envie.

Du coup, j’ai testé ou improvisé quelques recettes toutes simples aux parfums de l’été: des smoothies fruits-légumes, un gaspacho tomate-concombre, un crumble chèvre-courgette à la farine de sarrasin, une mousse pêches-basilic et ce clafoutis pêches-vanille aux violettes confites que mes enfants chéris m’avaient offertes pour la fête des mamans (n’est-ce pas mignon?). Je me suis inspirée de cette recette sans œufs, à laquelle j’ai ajouté 4 pêches bien mures; si la texture est à améliorer, le mélange de saveurs est très réussi. Expériment à renouveler.

Je vous souhaite une belle journée, chers amis, que cuisinez-vous ces jours-ci?

DSC_0556

DSC_0560

The sun is playing hide and seek on Paris these days but what a pleasure to see and smell all the season’s fruits and vegetables on the market stands. Peaches, nectarines, melons, basil, tomatoes, zucchinis…I’ve been eating mostly raw and organic for the last three weeks and I loved it.

Well, I love cooking too but I’ve really enjoyed the fact of getting into the kitchen when and if I wanted too. It’s just so good, from time to time. And it made me want to try out or improvise a few summer recipes: fruits’ and vegetables’ smoothies, a tomato and cucumber gazpacho, a goat cheese and zucchini buckwheat crumble, a peaches and basil vegan mousse and this vanilla and peaches pudding with the sugar violets that my kids had bought me for Mother’s day (how sweet is that?). I’ve taken this egg-free recipe as a starting point and used peaches instead of cherries. Texture could be better but I’ve realy enjoyed the full summer flavours. I bet there will be some more experimenting in the field.

I wish you all a happy evening friends, what are you cooking these days?

This moment #33

*Ce moment là*

Un rituel hebdomadaire, inspiré de la rubrique de SouleMama: une photo spéciale, sans (ou parfois avec) commentaires. Un arrêt sur image sur un petit grand bonheur, du quotidien ou extra-ordinaire, que j’ai envie de chérir et garder hors du temps. Si le cœur vous en dit, insérez votre lien dans un commentaire pour que tous puissent le voir.

DSC_0570

*This moment*

A weekly ritual, inspired by SouleMama’s blog. A special picture, without (or sometimes with) subtitles. A unique, everyday or extra-ordinary  delight that I want to record and cherish. If you wish to do the same, do share your link in a comment for all to see.

Un été à Paris – A Summer in Paris

Qu’il est long cet été à Paris. Voir les amis partir un par un et rester là, comme suspendue, sous ce ciel capricieux. Je me console en pensant que j’aurai une semaine au soleil quand tous seront rentrés et j’essaie d’en profiter pour faire des choses insolites, comme cette balade sur une partie du canal de l’Ourcq, en partant du bassin de la Villette.

Et vous, les amis, quels sont vos projets pour ces jours-ci?

DSC_0429

DSC_0431

DSC_0444

DSC_0453

DSC_0455

DSC_0469

DSC_0482

DSC_0499

DSC_0514

DSC_0524

This summer in Paris seems never-ending. Friends are leaving one by one and I’m left here, under this changing sky. I motivate myself thinking I’ll have one week in the sun when everyone is back to work and I strive to enjoy this moment to do new things, like this boat ride on the Ourcq canal.

And you, friends, how are enjoying these days?