This moment #8

*Ce moment-là*

Un rituel hebdomadaire, inspiré de la rubrique de SouleMama: une photo, sans commentaires. Un arrêt sur image sur un petit grand bonheur, du quotidien ou extra-ordinaire, que j’ai envie de chérir et garder hors du temps. N’hésitez pas à partager votre moment dans un commentaire pour que tous puissent le lire.

DSC_1113

*This moment*

A weekly ritual, inspired by SouleMama’s blog: a special picture, without subtitles. A unique, everyday or extra-ordinary  delight that I want to record and cherish. Don’t hesitate to share your link in a comment for all to see if you wish to join in. Cheers!

Une petite récolte – A tiny harvest

Ce n’est pas grand chose. Juste quelques fraisiers sur des balconnieres. Pourtant, quel bonheur de les voir repousser à chaque printemps après le sommeil de l’hiver! D’abord timidement puis, dès qu’on leur coupe les feuilles sèches et qu’on les arrose plus souvent, en multipliant les nouvelles pousses et les fleurs. Nous guettons leur transformation, jour après jour. Nous les couvons des yeux et nous disputons même un petit peu pour choisir l’heureux/se élu/e qui aura le privilège de manger la toute première fraise nouvelle. La nôtre. Bien sûr, elle est délicieuse. Bien meilleure de celles qu’on paye très cher dans le commerce.

Ce n’est pas grande chose, vraiment. Juste des petites fraises de notre balcon qu’on a hâte de cueillir. Mais ce bonheur-là est tout spécial pour nous citadins qui rêvons d’avoir un jour un potager. C’est un fil que l’on tient, une promesse.

It isn’t much. Just a couple strawberry plants on our balconies. But, what a joy to see them come to life again each spring after the winter break! At first shyly then, as soon as dry leaves are off and we water them more often, with tender green leaves on end and flowers too. We watch out for them. We tend to them lovingly and quarrel even a little about who will have the privilege of eating the first strawberry. Our strawberry. Which of course is delicious. Far better than any expensive store-bought one.

It isn’t much really. Juste a couple strawberries which we look forward to harvesting. But that simple delight is oh so special for us city dwellers who dream about owning a vegetable garden one day. It’s a thread we hold in our hand, a future promise.

DSC_8887

DSC_8915

DSC_8871

 Jeudi dernier, j’ai servi nos fraises jolies et leur cousines du marché,avec de bons pancakes au sirop d’érable en version sans gluten et sans laitages pour que tout le monde puisse les manger. Une recette toute simple, adaptée depuis le site Marmiton/ Last Thursday I served our sweet strawberries and their market cousins with some maple syrup pancakes, made gluten and diary-free for all to eat. I’ve adapted this recipe from Marmiton:

Ingrédients (pour 10 pancakes) / Ingredients (for 10 pancakes)

– 150 g de farine (ou farine de riz et châtaigne) / 150g flour (or rice and chestnut flour)
– 1/2 cuillère à café de sel / Two pinches of salt
– 4 oeufs / 4 eggs
– 300 ml de lait (ou lait de soja vanille) / 300 ml milk (or vanilla soy milk)
– 1 paquet de levure / 1 bag of baking soda
– 1 cuillère à soupe de cassonade / 1 spoonful of raw sugar

Mélanger la farine, le sucre, la levure et le sel. Faire un puits. Mélanger progressivement les jaunes d’œufs que vous ajouterez un à un ainsi que le lait. Monter les blancs en neige à côté. Ajoutez-les au mélange délicatement. Cuire dans une poêle à blinis légèrement huilée. Arrosez d’un filet de sirop d’érable et régalez-vous, avec (ou sans) les fraises de votre balcon! / Mix the flour(s), baking soda and salt. Stir in the yolks one by one, then the milk. Beat the egg whites and stir in carefully. Cook on a heated skillet. Garnish with maple syrup, homegrown (or not) strawberries and enjoy!

DSC_8868

 

 

Du soleil – The Sun

Du soleil / du vert / des fleurs / des cerises / des pelouses toutes neuves / des rires / des cieux bleus. Enfin. Comment, c’est déjà fini?? Mais non, on en veut encore! Encore! Encore!

Je vous souhaite une belle journée, chers amis, et du soleil, allez soyons fous.

DSC_8817

DSC_8808

DSC_8803

DSC_8783

DSC_8816

The sun / green all around / flowers / cherries / soft lawns / outdoor laughters / blue skies. Finally…What, it’s already over?? Wait, we want some more! Some more! Some more!

May your day be merry and sunny, let’s be foolish, shall we?

This moment #22

*Ce moment là*

Un rituel hebdomadaire, inspiré de la rubrique de SouleMama: une photo spéciale, sans (ou parfois avec) commentaires. Un arrêt sur image sur un petit grand bonheur, du quotidien ou extra-ordinaire, que j’ai envie de chérir et garder hors du temps. Si le cœur vous en dit, insérez votre lien dans un commentaire pour que tous puissent le voir.

DSC_8857

*This moment*

A weekly ritual, inspired by SouleMama’s blog. A special picture, without (or sometimes with) subtitles. A unique, everyday or extra-ordinary  delight that I want to record and cherish. If you wish to do the same, do share your link in a comment for all to see.

This moment #15

*Ce moment là*

Un rituel hebdomadaire, inspiré de la rubrique de SouleMama: une photo spéciale, sans (ou parfois avec) commentaires. Un arrêt sur image sur un petit grand bonheur, du quotidien ou extra-ordinaire, que j’ai envie de chérir et garder hors du temps. Si le vouer vous en dit, insérez votre lien dans un commentaire pour que tous puissent le voir.

DSC_8291

*This moment*

A weekly ritual, inspired by SouleMama’s blog. A special picture, without (or sometimes with) subtitles. A unique, everyday or extra-ordinary  delight that I want to record and cherish. If you wish to do the same, do share your link in a comment for all to see.

Un de plus – One more

Un an de plus. Une nouvelle décennie qui commence. Ça ne change pas grand chose, je suis toujours la même. Mais, le temps des calendriers a passé. Cette fête-là ou ce voyage ne datent pas de hier, mais d’il y a plutôt cinq ou quinze ans. C’est bizarre parce que certains souvenirs sont aussi nets que ceux d’avant-hier. En même temps, ça me confirme que ce qui reste, au bout du compte, ce sont les moments choisis. Que le déroulement du temps n’est pas linéaire, mais il ralentit quand on est heureux.

Parlant de quoi, il y a bien une chose dans laquelle je me sens différente (et j’en suis très heureuse): je n’ai plus de temps à perdre avec des choses ou des personnes qui ne m’apportent rien. Finies les heures à essayer de comprendre les pourquoi et les comment des autres, pour ensuite être blessée qu’ils n’en fassent pas autant avec moi. Révolue l’époque où je prenais souvent sur moi, pour ensuite m’en vouloir de ne pas avoir pris ma défense. Les gens qui veulent qu’on les plaigne, qu’on les écoute, qu’on les chouchoute, sans jamais penser à vous, peuvent circuler. Ce temps-là je le consacre à ce qui m’enrichit et me rend heureuse. Il m’a fallu quelques années pour y parvenir, c’est vrai, mais quel sacré chemin, les amis. C’est le mien et j’y tiens.

Encore mille mercis à mes amies pour la très belle fête. Vive le bonbon! Aux enfants, pour leurs cadeaux tous mignons. A ma famille, pour le déjeuner en terrasse. A mon frère qui m’a envoyé des fleurs du Brésil. A mon amie Laura, qui a fait le voyage d’Italie juste pour fêter ce jour avec moi. Aux amis lointains pour leurs petits cadeaux dans la boîte aux lettres et leurs coups de fil. A ces fleurs magnifiques et au soleil qui a pointé le nez pour nous.

J’ai beaucoup de chance.

J’ai quarante ans et la vie est belle.

Merci.

DSC_8297

DSC_8303

DSC_8325

DSC_8280

One more year. A new decade beginning for me. It doesn’t change that much, really, I’m just the same. Yet calendar’s time has passed. That party or travel were not yesterday but rather five or fifteen years ago. It’s weird because those memories are just as fresh as if it was yesterday.  Still, it reminds me that chosen moments are all that stays. That time is not a linear concept but does slow down when you’re happy. 

Speaking of which, there is after all one thing about which I am different (and glad to be): I don’t have any more time to waste with things or people that don’t bring me anything. No more hours spent rambling about other people’s reasons, just to feel sorry for myself  because they won’t do the same. No more taking responsibility for everything just to feel bad that I didn’t speak out loud for myself . People who want to be listened to and pampered and cherished without ever thinking about you can move on. That spare time is for doing things I love and enjoy. It took me a few years to get here but hey, that was a hell of a ride, I tell you. So I’m ok with it.

Thank you again to my dear friends for the great party. Bonbon rocks! To my children for their thoughtful gifts. To my family for the outside lunch. To my brother who sent me flowers from Bresil. To my friend Laura who flew in from Italy  just to be there on the day! To all distant friends for their calls and small gift by the post. To these gorgeous flowers and the sun that poked for us. 

I feel grateful.

I’m forty and life is beautiful.

Thank you.

This moment #14

*Ce moment là*

Un rituel hebdomadaire, inspiré de la rubrique de SouleMama: une photo spéciale, sans (ou parfois avec) commentaires. Un arrêt sur image sur un petit grand bonheur, du quotidien ou extra-ordinaire, que j’ai envie de chérir et garder hors du temps. Si le vouer vous en dit, insérez votre lien dans un commentaire pour que tous puissent le voir.

DSC_8320

*This moment*

A weekly ritual, inspired by SouleMama’s blog. A special picture, without (or sometimes with) subtitles. A unique, everyday or extra-ordinary  delight that I want to record and cherish. If you wish to do the same, do share your link in a comment for all to see.

Making spring

Quand les petits soucis s’accumulent et même la gaieté des enfants n’arrive pas à me rendre le sourire, il est toujours temps d’ouvrir les fenêtres, attraper une pelle et creuser dans la terre pour faire entrer le printemps. Pas besoin de grandes paroles, d’explications compliqués. Deux balconières suffisent. Et du terreau plein les mains, des graines, des fleurs. CA ne rate jamais.

When small worries pile up and even my children’s laughter can’t bring back my smile, it’s always high time for opening the window, grabbing a shovel and starting to make spring around the house. No need for big words or clever explications. A couple of vases suffice. Dirty hands, seeds and flowers. It does the trick every time. 

DSC_8260

DSC_8274

DSC_8253

D’abord j’ai planté du basilic pour les pâtes et les salades qui viendront (et oui, je ne suis pas italienne pour rien). Puis, des graines et des bulbes de frésias que ma mère m’avait envoyés l’année dernière par la poste.

Planter des graines et attendre cette petite pousse qui perce a toujours été un acte à la fois simple et magique pour moi. Cette fois-ci, encore plus; ces bulbes, qui avaient été mis de côté puis oubliés, je les ai retrouvés par hasard l’autre jour. Enfin, peut-être pas. Vendredi, en effet, c’est mon anniversaire et à cette même époque de l’année à Rome, quand j’étais enfant, les arrière-arrière-parents de ces mêmes frésias étaient en fleur sur nos balcons et embaumaient l’air de leur parfum si subtil. Du coup, pendant que je creusais, j’installais et arrosais, accroupie et  pleine de terre comme la petite fille que j’étais, ce sont toutes les heures passées sur ces mêmes balcons avec ma mère qui ont commencé à défiler devant moi. Et la belle lumière de Rome au-dessus de nous, les rires, les jeux, les fêtes d’anniversaire qu’elle nous organisait en cachette de notre père. Mais aussi, inévitablement, j’ai pensé au temps qui passe, à ses forces qui déclinent, à cet anniversaire qui ne change rien mais marque quand même un cap. Et tout ça m’a rendue triste mais heureuse.

Quel voyage dans une poignée de bulbes.

La vie de hier et celle de demain, réunies, sous cette couche de terre brune…

Que votre soirée soit belle et riche en souvenirs, chers amis.

DSC_8268

I’ve started by planting some basil for future pasta recipes and salads (well, I am Italian by all means). Then I carried on with some seeds and bulbs which my mother sent to me last year. Making spring and waiting for that little sprout has always been simple and special for me. This time around, even more. These bulbs had been stored away then forgotten then found back by chance. Well, maybe not so by chance. This Friday it’s my birthday and when I was a child, in Rome, at this time of the year the great-great-grandparents of these very freesias used to blossom on our balconies and perfume the air with their sweet scent. So, when I was making room for them then covering and watering them, all the hours spent on those balconies with my mother came rushing by. And the beautiful light of Rome, our laughters and games, the birthday parties which she used to organise for us without our father knowing. But also, inevitably, the thought of time flying, of her strengths declining and how this next birthday of mine doesn’t change anything really, yet it is there. And it all made me sad but happy.

This whole journey in a handful of bulbs.

The old and the new life, reunited, under this dark layer of soil…

May your evening be full of memories to cherish, dear friends.

This moment #13

*Ce moment là*

Un rituel hebdomadaire, inspiré de la rubrique de SouleMama: une photo spéciale, sans (ou parfois avec) commentaires. Un arrêt sur image sur un petit grand bonheur, du quotidien ou extra-ordinaire, que j’ai envie de chérir et garder hors du temps. Si le vouer vous en dit, insérez votre lien dans un commentaire pour que tous puissent le voir.

DSC_7835

*This moment*

A weekly ritual, inspired by SouleMama’s blog. A special picture, without (or sometimes with) subtitles. A unique, everyday or extra-ordinary  delight that I want to record and cherish. If you wish to do the same, do share your link in a comment for all to see.

This moment #12

*Ce moment là*

Un rituel hebdomadaire, inspiré de la rubrique de SouleMama: une photo spéciale, sans (ou parfois avec) commentaires. Un arrêt sur image sur un petit grand bonheur, du quotidien ou extra-ordinaire, que j’ai envie de chérir et garder hors du temps. Si le vouer vous en dit, insérez votre lien dans un commentaire pour que tous puissent le voir.

gabri altalena

*This moment*

A weekly ritual, inspired by SouleMama’s blog. A special picture, without (or sometimes with) subtitles. A unique, everyday or extra-ordinary  delight that I want to record and cherish. If you wish to do the same, do share your link in a comment for all to see.