This moment #50 – (and the winner is…)

*Ce moment-là*

Un rituel hebdomadaire, inspiré de la rubrique de SouleMama: une photo spéciale, sans (ou parfois avec) commentaires. Un arrêt sur image sur un petit grand bonheur, du quotidien ou extra-ordinaire, que j’ai envie de chérir et garder hors du temps. Si le cœur vous en dit, insérez votre lien dans un commentaire pour que tous puissent le voir.

DSC_0494

*This moment*

A weekly ritual, inspired by SouleMama’s blog. A special picture, without (or sometimes with) subtitles. A unique, everyday or extra-ordinary  delight that I want to record and cherish. If you wish to do the same, do share your link in a comment for all to see.

***

La gagnante de mon petit concours de Noël est Aude Lilou, félicitations! J’attends un message de ta part avec ton adresse.

Mais, ce n’est pas fini, pour remercier tous ceux qui ont eu la gentillesse de participer, ici ou sur FB, les frais de port pour la France sont offerts pour toute commande passée avant vendredi 19 décembre. Pour ce faire, envoyez-moi un petit message privé via ma nouvelle page Facebook.

Je vous souhaite une belle semaine, chers amis!

***

Aude Lilou is the winner of my little Christmas giveaway, congratulations! I’m waiting for your adress via the contact page.

But that’s not all. In order to thank all participants who played the game, here or on FB, shipping is free in France for all orders before December 19th. If you’re interested, send me a private message via my new Facebook page.

I wish you all a happy week friends!

Une nuit spéciale – A special night #2

La nuit entre le 12 et le 13 décembre est une nuit spécial dans beaucoup de pays du nord et aussi dans ma famille du côté maternel: c’est la nuit où la Sainte Lucie descend du ciel et apporte des douceurs aux enfants sages.

Quelle émotion, enfant, ce coucher-la, en regardant le ciel étoilé qui n’était plus vide et obscur au dessus de nous, mais soudainement tout habité par cette présence amie. Combien d’heures passées au fond de mon lit à guetter le moindre bruit sur le balcon. A l’imaginer, elle qui remplissait nos chaussettes de dons, chaque année, sans que personne ne l’aie jamais vue. Combien d’allers-retours pipi/j’ai soif/j’ai pas sommeil, juste pour jeter un œil si elle était déjà venue. Et son âne, il pouvait donc vraiment voler? Qu’il était dur de s’endormir ce soir-la, même si on savait qu’il le fallait pour qu’elle vienne. Quelle émotion, au petit matin, en se ruant vers le salon où juste les lumières du sapin clignotaient. On cherchait des yeux et la, on les apercevait, nos chaussettes gonflées et boursouflées  de bonbons, fermées avec joli ruban rouge ou vert. Quelle joie inoubliable, de les retrouver là, encore une fois! Que c’était beau de croire en cette magie. Et puis, plus tard aussi, en comprenant que la magie était réelle dans le don et l’amour de celle qui faisait vivre cette tradition, année après année.

Comme alors, demain soir les enfants choisiront leurs chaussettes à déposer devant la cheminée (toujours les plus grandes, bien sur). Une carotte et de l’eau pour  l’âne devant la fenêtre. Ils iront se coucher et la magie opèrera, comme elle l’a toujours fait.

Mais demain soir (enfin, dès qu’elle peut), la Sainte Lucie exceptionnellement déposera aussi une chaussette garnie à la porte de celle qui l’a si longtemps aidée à rendre les enfants heureux. Parce qu’il n’est jamais trop tard pour dire merci, n’est-ce pas.

En images, quelques souvenirs d’un concert en célébration de la Sainte Lucie organisé par l’Ambassade de Suède à Paris dans la Basilique Sainte Clotilde. Quel moment magique! Les jeunes choristes ont chanté avec beaucoup de justesse et de douceur et quelle émotion quand la jeune fille qui interprétait la Sainte Lucie a rejoint le coeur apportant sa lumière, pour ensuite repartir en guidant le choeur à illuminer la nuit.  Quelle jolie symbolique! Un moment hors du temps.

Douce nuit les amis, et n’oubliez pas de regarder le ciel…

** Vous pouvez encore participer au concours de Noël! **

Vite, vite, le tirage au sort aura lieu dimanche soir.

Bonne chance!

DSC_0326

DSC_0321

DSC_0317

DSC_0341

DSC_0339

DSC_0344

DSC_0355

DSC_0357

DSC_0362

DSC_0374

The night between the 12nd and the 13th of Decembre is special to many Nordic countries and therefore to my mother’s family. It’s the night when Saint Lucy flies down from the sky and brings sweets to children who have been good.

How I loved this evening when I was a child. How sweet it was to look at the starry sky, no longer cold and empty, but full of this friendly presence. How many hours did I spend picturing her while tucked in my bed. How was she, this lady who would bring us sweets without anyone ever seing her? How long would I lie awake waiting for the slightest noise outside the window.  How many I’m thirsty/can’t sleep/must go to the toilet just to be able to glance if our stockings were already full. And her donkey, could it really fly? Oh  my, it was tough to fall asleep. Yet I knew I had to in order for her to come. How expectantly we would jump out of bed in the morning and dash to the living room where the lights of the Christmas tree would flicker in the darkness. Our eyes would scan the room for one second and there, in front of the mantelpiece, stood our stockings now (so) full of sweets and topped with a nice ribbon. How incredibly happy I was that the magic had worked once again! How good it was to believe in that magic. And later on too, realizing that the magic was in the gift and the love of the person who did carry along this tradition, year after year.  

Tonight, as we used to, my children will choose their stockings and put them in front of the mantelpiece (the biggest ones, hey, they’re not kidding either). A carrot and some water for the donkey in front of the window. They will go to bed and the magic will happen, as it always did.

But tonight (well, as soon as she can) Saint Lucia will exceptionally deliver a stocking full of sweets to that same lady who spent so many years helping her making children happy. Because it’s never too late to say thank you, isn’t it. 

Pictured above are souvenirs from a special celebration of Saint Lucia which was hosted by the Swedish Embassy in the Sainte Clothilde Basilica in Paris. The young choristers had such lovely voices and the crowed room was enchanted when the young girl playing Saint Lucia appeared in the alley bringing light with her then leading the whole choir to brighten the dark night outside. What a beautiful, timeless moment.

Sweet dreams, friends.  And don’t forget to look up at the sky…

**  You can still enter the Christmas giveaway! **

Hurry up before Sunday evening. Good luck!

Un concours de Noël – A Christmas giveaway #2

Bientôt deux ans que je me suis lancée dans l’écriture de ce blog. Si je devais synthétiser cette période en un mot, sans la moindre hésitation je choisirais: le plaisir. De partager des petits grands bonheurs. De faire des rencontres et lire  des mots qui me touchent. De trouver le temps de me consacrer à des choses que j’aime et d’oser le faire, ce pas sur la lune, même si je suis maman de deux enfants et que j’ai un travail à plein temps. Deux ans et que de chemin parcouru!

Voilà donc, après des séances de travail à des horaires improbables, des doutes par ci et par la ainsi que quelques soucis informatiques, je suis très fière de vous présenter la toute première collection d’Un pas sur la lune; une petite série de mugs et bols en céramique blanche, peints à la main d’or et de noir avec des phrases qui me tiennent à cœur, pour célébrer Noël et la lumière qui brille en chacun d’entre nous. J’espère qu’ils vous plairont et j’ai hâte de connaître vos impressions!

Mais ce n’est pas fini; pour vous remercier de cet échange qui me fait autant plaisir, je vous propose de remporter un de ces objets. Pour participer c’est très simple: il suffit de faire un tour sur ma petite boutique, puis de me laisser un commentaire indiquant celui que vous préférez. Une petite main innocente tirera le gagnant au sort dimanche prochain au soir. La participation est ouverte à tous et à toutes, sans limitation géographique!

Jouez bien et merci d’avance de me donner le plaisir de vous offrir un petit cadeau!

Entre temps, je vous souhaite une douce semaine.

Noël est (déjà) là dans quinze jours, vous y croyez, vous?

DSC_0426

DSC_0422

DSC_0407

DSC_0494

It’s almost two years since I’ve started this blog. If I had to summerize this journey into one single word, I’d certainly pick: pleasure. The pleasure of sharing. Of receiving inspiring comments and creating connections. Of finding the time to dedicate myself to the things I love and do this step on the moon.

So tonight, after some funky working hours, late crafting, a few doubts and a pinch of technical problems, I’m very proud to introduce to you the first collection by Un pas sur la lune: a small range of white ceramic bowls and mugs on which inspiring words and mottos have been painted in black and gold, in order to celebrate Christmas and the light that shines inside each one of us. I hope you’ll like them and I look forward to your feedback!

And, in order to thank you all for making these exchanges that mean so much to me, I’ll be happy to offer you one of these items. To enter the giveaway, you only need to give a look at my little eshop then leave me a comment with your favorite one. An innocent little hand will randomnly choose the winner next Sunday evening. Participation is open to all, in France and abroad!

Thank you for playing along

and for giving me the opportunity to offer you a little something.

Happy evening, friends.

Christmas is in 15 days already, can you believe it?

This moment #49

*Ce moment-là*

Un rituel hebdomadaire, inspiré de la rubrique de SouleMama: une photo spéciale, sans (ou parfois avec) commentaires. Un arrêt sur image sur un petit grand bonheur, du quotidien ou extra-ordinaire, que j’ai envie de chérir et garder hors du temps. Si le cœur vous en dit, insérez votre lien dans un commentaire pour que tous puissent le voir.

DSC_0357

*This moment*

A weekly ritual, inspired by SouleMama’s blog. A special picture, without (or sometimes with) subtitles. A unique, everyday or extra-ordinary  delight that I want to record and cherish. If you wish to do the same, do share your link in a comment for all to see.

Twelve months and one hour

Last year, more or less at this time of the year, I committed myself to handmade  presents for Christmas and beyond. I have never been a shopping addict but I had also never tried to stick to a « handmade-only » rule. Like most of us, I had been sensitive to our consumer-society induced shopping frenzy at Christmas time.  So I didn’t know if I’d rise to the challenge.

Anyway, off I went and let me tell you, it was a fun, simple and rewarding twelve month ride. No more hours spent in crowed shopping malls or on anonimous e-shops, which translated into more hours spent in small crafts stores, talking to real people who love their job and supporting their businesses. Less time spent « buying things », which translated into more time spent « making things ». Sure, it takes a bit of supplies on hand and a bit of thinking ahead but hey, no big deal really. You just need to take the swing of it. Then it’s good. It’s great, actually. I’d even dare say it’s empowering. Being able to create nice gifts yourself changes forever the way you relate to the act of buying. It becomes what it should be: one of the choices.

Below, the last handmade gift in date : a personalised pillow for a birthday girlfriend of Chiara’s . One hour all in all and two happy and proud little girls as a result – yep, the receiver and the giver! Twelve months and one hour so well spent, I told you.

May your first week of Decembre be happy and crafty, friends.

DSC_0227

DSC_0225

DSC_0236

L’année dernière, plus ou moins à cette époque, je m’étais engagée à ne réaliser que des cadeaux fait-main, à commencer par ceux de Noël. Je n’avais jamais été une shopping addict avant, mais je n’avais pas non plus essayé de me tenir à cette règle; j’avais cédé comme tous aux sirènes du consumérisme qui créent la frénésie des achats de Noël. Donc, c’était un peu un saut dans le vide.

Quoi qu’il en soit, je m’étais lancée et je peux vous dire que les douze mois qui ont suivi ont été simples, drôles et riches en satisfactions. Finies les heures passées dans des boutiques bondées de monde ou sur des sites marchands anonymes, ce qui s’est traduit en plus d’heures à fréquenter de chouettes mercières, à parler avec des personnes amoureuses de leur métier et à soutenir leurs commerces. Mais surtout, moins de temps passé à « acheter des choses » s’est traduit en plus de temps consacré à « créer des choses ». C’est vrai, il faut avoir un peu de fournitures sous la main et être un peu organisé mais rien de bien exceptionnel. Il faut juste trouver ses repères. Après, ça roule tout seul et c’est chouette, voir carrément libératoire. Dès qu’on se rend compte qu’on peut créer de jolis cadeaux soi-même, la perception de l’acte d’acheter change radicalement; ca devient ce que ça devrait être: juste, un des choix possibles.

En photo, le dernier petit cadeau fait maison: un coussin personnalisé pour l’anniversaire d’une copine de Chiara. Une heure en tout et  deux petites filles heureuses et fières en résultat- oui oui, la reine de la fête mais aussi la mienne! Douze mois et une heure drôlement bien investis, je vous l’ai dit.

Bonne première semaine de décembre, les amis!

This moment #48

*Ce moment-là*

Un rituel hebdomadaire, inspiré de la rubrique de SouleMama: une photo spéciale, sans (ou parfois avec) commentaires. Un arrêt sur image sur un petit grand bonheur, du quotidien ou extra-ordinaire, que j’ai envie de chérir et garder hors du temps. Si le cœur vous en dit, insérez votre lien dans un commentaire pour que tous puissent le voir.

DSC_0242

*This moment*

A weekly ritual, inspired by SouleMama’s blog. A special picture, without (or sometimes with) subtitles. A unique, everyday or extra-ordinary  delight that I want to record and cherish. If you wish to do the same, do share your link in a comment for all to see.

with his hands #1

* with his hands *

Because I was blessed with a boy who likes to create magic with his hands. Because his pockets are always full of bits and pieces, in case he needs them. Every once a while I’ll share a pic of these handiworks here. As a souvenir for him. And a reminder of all the magic that’s around us, ready to unfold. If you wish to join in with pics of your kids’ artworks, please share your link for all to see. Enjoy your day friends!

DSC_0259

* Avec ses mains *

Parce que j’ai été bénie d’un garçon qui aime créer de la magie avec ses mains. Parce que ses poches sont toujours pleines de bric-à-brac, au cas où l’inspiration viendrait. De temps en temps, je partagerai ici une photo de ces trésors. Comme un souvenir pour lui. Et pour me rappeler de toute la beauté qui nous entoure, prête à éclore. Si le cœur vous en dit, n’hésitez pas à partager des photos des petites grandes créations de vos enfants avec un lien en commentaire. Je vous souhaite une douce journée, chers amis!

This moment #47

*Ce moment-là*

Un rituel hebdomadaire, inspiré de la rubrique de SouleMama: une photo spéciale, sans (ou parfois avec) commentaires. Un arrêt sur image sur un petit grand bonheur, du quotidien ou extra-ordinaire, que j’ai envie de chérir et garder hors du temps. Si le cœur vous en dit, insérez votre lien dans un commentaire pour que tous puissent le voir.

DSC_0289

*This moment*

A weekly ritual, inspired by SouleMama’s blog. A special picture, without (or sometimes with) subtitles. A unique, everyday or extra-ordinary  delight that I want to record and cherish. If you wish to do the same, do share your link in a comment for all to see.

Un calendrier de l’Avent arc en ciel (DIY inside)

J’aime le rythme des saisons et les traditions qui scandent le temps. Le calendrier de l’Avent est un rituel qui nous prépare au mois des lumières auquel je suis très attachée. Cette année, encore plus qu’avant, grâce à une nouvelle tradition que nous avons créé en famille l’an passé après que j’ai eu envie de renouer avec la simplicité d’un calendrier en papier que j’avais eu, enfant, et qui me faisait rêver juste avec ses petites illustrations, à ouvrir jour après jour. Je voulais voir si on pouvait rendre des enfants de l’an 2000 heureux avec moins. Sans trop de sucreries ou de cadeaux (ils en auront déjà tellement pour Noël!). Juste, avec le plaisir de l’anticipation et la joie de savoir que quelqu’un a pensé à eux. Aussi, dans une époque de jeux vidéos, écrans omniprésents et jeux sans âme à prix cassés, je voulais leur donner une occasion ludique de créer quelque chose avec leurs mains. Je voulais qu’ils soient fiers de ce qu’ils peuvent accomplir avec leur imagination et qu’ils aient une occasion concrète (mais pas barbante) de donner en plus de recevoir.

C’est ainsi que notre Calendrier de l’Avent arc en ciel a vu le jour: 25 boîtes origami à partir de ce tuto génial, remplies de petits cadeaux faits par nous-mêmes. Sur suggestion de Gabriele, chaque enfant avait réalisé 8 surprises pour l’autre et j’avais pris en charge les 9 restantes, quatre pour chacun plus deux anges en chocolat glissés dans la boîte du 25 décembre, le seul jour où ils avaient eu une surprise chacun (comme mes enfants ont une certaine différence d’age et sont de sexe différent, j’avais pensé qu’il serait plus simple qu’ils ouvrent une case à tour de rôle, avec une surprise sur mesure. Du coup, j’avais rajouté le 25 décembre, pour qu’il n’y ait pas de jaloux le 24, on n’est jamais trop prudent!).

L’expérience a été un franc succès et j’ai hâte de la renouveler, d’autant plus que cette année, nous n’avons qu’à nous occuper de remplir les boîtes déjà faites. Si vous voulez vous lancer, la réalisation est un peu longue (ça fait 50 boîtes quand même), mais ce n’est pas du tout difficile. Au niveau des cadeaux, vous pouvez utiliser des chocolats ou bonbons, ou des petites choses achetées. Si vous voulez essayer le fait-main, voici quelques idées: l’année dernière, mon fils avait fabriqué des animaux en origami et des étoiles en papier (shuriken pour les initiés!); ma fille, des petits dessins, des collages, des découpages. Quant à moi,  j’avais glissé  deux bons pour chacun – pour un gâteau de leur choix et une activité en solo – et deux petites réalisations au crochet (une boule Angry Birds et une chouette pour lui, une broche fleur et une pièce montée, pour elle). Mais, on peut trouver plein d’autres idées chouettes et simples, pour tous les ages, autour de soi ou sur internet et ça fait une jolie occasion pour que les grands et les petits utilisent un peu plus leur mimines au lieu de rester scotchés sur un écran, et c’est pas mal non?? Et prime, vous aurez une chouette atmosphère:  des pas feutrés pour cacher des en-cours quand l’intéressé/e survient, des « ne rentre pas, je fais ta petite surprise », des rires, des moments privilégiés en tête à tête.

Je vous laisse découvrir quelques images de notre calendrier arc en ciel et je vous montrerai sur mon instagram les nouvelles petites surprises au fur et à mesure. J’espère que ces images vous donneront envie de vous lancer aussi. Si c’est le cas, n’hésitez pas à partager votre lien dans un commentaire pour que tous puissent le voir!

Belle semaine, les amis.

Allez, pour les prochaines fêtes, achetons moins et donnons plus de notre temps!

image

image

image

image

image

image

image

image

image

image

I am fond of the rhythm of the seasons and of all traditions that mark the time of the year. The Advent calendar is one of my favorites. I remember very well I had one with tiny illustrations to discover day by day and I was so thrilled to do so.  Last year, I was longing to get back to this simplicity and to see if one could make a digital-era kid happy with less, simply with the anticipation of the suprise to come. Also, I wanted to give my kids an opportunity to be proud of their creativity and immagination. And a not-boring chance to give as well as to receive.

Thus was born a new Advent calendar family tradition: 25 origami boxes from our colored paper stocks, with this terrific explanation, filled up with little homemade surprises. As Gabriele proposed, both of them made 8 little gifts for the other sibling and I took care of the remaining 9, 4 for each one and some chocolate for the 25th of December (as my children are a boy and a girl and quite apart in age I thought it would be better if they opened one box every two days each, with an ad-hoc little present. But, fearing that they would quarrel about the 24th box, I decided to add the 25th to be shared between them. One’s never too cautious with some delicate matters!)

The experiment was a success and I’m looking forward to repeat it this year; the calendar added a nice decoration touch to our home, the children were happy and proud and I enjoyed the whole process a lot. If you wish to give it a try, the origami boxes are very easy to make, you simply need some time as you’ll have to make 50 of them, ahem. You may of course fill them with sweets or chocolates or store-bought presents. If the handmade way is calling you, here are some suggestions: Gabriele made some origami animals and stars (aka shuriken, this mama has learned), Chiara did some drawings, painted figures, cut and pasted tiny cards. I prepared 2 gift vouchers for each child: one for their favorite recipe and one for a solo activity with mama, plus 2 crochet gifts (a tiny Angry Bird ball and an owl for Gabriele, a flower brooch and a strawberry and vanilla cake for Chiara). But of course, there are plenty more easy and cute ideas to be found around you or on the internet. They will push the grown-ups and the little ones to use their ten fingers a bit more and spend less time in front of a screen, which cannot be bad, right? And it will also create a merry atmosphere around the house, with plenty of one-to-one moments, you-cannot-come-in-I’m-creating-for-yous, laughters and late night crafting.

Here are a few images of our origami rainbow Advent calendar. I’ll post some pics of this year’ s surprises on my Instagram as we’ll get along. I hope you’ll join in, if you do so, feel free to post your link in a comment for all to see!

Have a lovely week, friends.

For the upcoming holidays, ‘cmon let’s buy less and give more of our time!

This moment #46

*Ce moment-là*

Un rituel hebdomadaire, inspiré de la rubrique de SouleMama: une photo spéciale, sans (ou parfois avec) commentaires. Un arrêt sur image sur un petit grand bonheur, du quotidien ou extra-ordinaire, que j’ai envie de chérir et garder hors du temps. Si le cœur vous en dit, insérez votre lien dans un commentaire pour que tous puissent le voir.

DSC_0193

*This moment*

A weekly ritual, inspired by SouleMama’s blog. A special picture, without (or sometimes with) subtitles. A unique, everyday or extra-ordinary  delight that I want to record and cherish. If you wish to do the same, do share your link in a comment for all to see.